À PROPOS

ALAKA : Salut Maïva !
MAIVA : Hey !

A : Comment ça va ?
M : Plutôt pas mal merci

A : D’abord pourquoi « Alaka »?
M : Avoir un pseudonyme, c’est un peu comme enfiler son costume de graphiste. En fait, c’est le prénom d’une petite indienne que ma famille parrainait pendant quelques années. Ce joli prénom m’est resté très longtemps en tête et ayant moi-même des origines indiennes, je me suis dit pourquoi pas ! Joli et facile à retenir !

A : En quelle année es-tu apparue sur la planète ?
M : Vers le début de la fin du disco, 2 mois après la palme d’or remportée par Francis Ford Coppola pour Apocalypse Now… Ah oui et Bjorn Borg remportait Roland Garros… encore…

A : Bon ok. Depuis quand dans le graphisme ?
M : Je suis sortie diplômée de l’école Sépia Arts Graphiques (devenue Brassart) à Nantes en 2004, une très bonne formation de 3 ans qui m’a permis de trouver rapidement du travail.

A : Et l’indépendance ?
M : Mon expérience en agence et le réseau que j’ai pu me créer m’ont permis de me lancer en 2007 !

A : Et donc tu touches un peu à tout, online, offline etc… ?
M : Oui, j’ai choisi d’élargir mes compétences, je trouve important, enrichissant et presque nécessaire maintenant d’être polyvalente.

A : Et tes clients ?
M : Eh bien j’offre mes services à différents types de structures, agences, studios, entreprises, particuliers, amis, amis d’amis !

A : C’est bien tout ça et sinon tu fais quoi d’autres ? Tes passions, tes hobbies ?
M : Les arts graphiques d’une manière générale, les voyages et la découverte, se nourrir de l’inconnu, des rencontres, de la nouveauté est essentiel pour moi. La culture japonaise, le cinéma, la musique, la photographie mais la liste est longue donc je vais m’arrêter là.

A : Et quand tu étais petite tu voulais faire quoi ?
M : Vétérinaire et agent secret je crois, peut-être même bien chevalier du dragon pour sauver Athéna…

A : Une dernière question… si tu étais un animal ?
M : hum… Bagheera je pense… mais en un peu plus fun !

A : Eh bien merci pour ces quelques minutes. Un message peut-être pour les personnes qui visiteraient ton site ?
M : D’abord merci d’avoir pris le temps. Que vous soyez arrivés là par hasard ou grâce au bouche à oreille, n’hésitez pas à me contacter pour toute question. Que vous ayez des idées précises ou encore un peu floues !

À PROPOSalaka